L'impression 3 D... Pour en faire quoi ?

Terminé
Brainstorming organisé par Kuhn Philippe
Catégorie : Produits / Services

L'impression 3 d consiste à "imprimer" de vrais objets, fonctionnels ou non, généralement en matériau polymères.

Prototypes, objets de décoration, accessoires pour smartphone ou tablettes, objets techniques, ... Un grand nombre d'usages sont en train d'émerger.

Et vous, vous y voyez quelles applications ? Soutenus par quels modèles économiques ?

6 idées


3 votes
Les imprimantes 3D s'adressent à un public qui fera un tirage unique (car il existe déjà des sociétés qui font des tirages en quantité de manière industrielle)
A partir de là, il faut imaginer que le produit réalisé est personnalisé. Il s'adresse à un problème donné. Donc, il est "sur-mesure". Cela peut être développé pour des "handicaps" (à prendre au premier et au second degré) qui ne trouvent pas de solutions dans le commerce - pour un problème d'adaptation, de taille adéquate, de fonction particulière.
UN PRODUIT SPÉCIFIQUE POUR UN USAGE SPÉCIFIQUE

Partager

1 commentaire

Alx Roane   1390 pts
il y a 4 ans
le probleme de ces imprimantes : la taille d'impression, le temps d'impression, le cout d'impression qui se rajoute a la main d'oeuvre du graphiste 3D, si tu veux faire un portrait 3D d'un mec, t'as interet a le lui vendre TRES cher, car malgre' la 3D, le model reste a usage unique.

2 votes
imprimer des pixels!lol

Partager

1 commentaire

Alx Roane   1390 pts
il y a 4 ans
HAHAHA, un Rubik's cube en monochrome ! ;)

2 votes
Moi, ça m'interpelle beaucoup.
Outre les petits bibelots (dont de nombreux fans de Mangas se délecteront), ou les pièces utiles (pièces mécaniques...), il doit y avoir un développement "intelligent" à trouver : une présentation 3D en architecture ? dans le domaine scientifique ?
Le concept serait de pouvoir représenter en 3D ce qui n'existe pas encore...

Partager

1 commentaire

Alx Roane   1390 pts
il y a 4 ans
oui, y'a les manga, mais tu as interet a avoir les droits de reproduction, tu peux fabriquer des bijoux, mais les fabriquer a partir de bric et de broc et + rentable, donc POUR LE MOMENT, je trouve que l'achat d'une imprimante 3D reste reservee aux "riches" graphistes ou boites 3D qui ont envie de s'amuser, ou offrir un "petit" plus aux client... je pense que faire du "fric" en vendant aux particulier est impossible car cette techno est encore trop cher.

1 vote
Je crois, au vu des premiers commentaires, que beaucoup d'entre nous ignorent l'étendue des possibilités actuellement offertes par ces imprimantes 3-D. Pour info, je vous relie aux pages que j'ai consacré pour tout ou partie à ces machines:
http://inventions-pour-demain-plus-vert-et-moins-cher.e-monsite.com/pages/imprimantes-3d.html
http://www.facebook.com/pages/Des-id%C3%A9es-pour-une-meilleure-gestion-des-technologies-vertes-actuelles/161519560570887?v=wall
Il faut savoir que les plus puissantes de ces machines sont capables de réaliser des pièces en métal en qualité « aviation ». Plus besoin de machine outil avec tout son lot de pièces de découpe qui s'usent, de problèmes de copeaux à recycler, de lubrifiants à dépolluer. L'opérateur en C.A.O. est le même, son travail aussi.
Donc, ces imprimantes qui travaillent aussi bien le métal, le plastique, les céramiques, voire le bois et le chocolat (!) ont un éventail d'usages in-fi-ni.
Du particulier à la société industrielle, tous, oui bien tous avons à bénéficier à terme de ces machines. Soit en faisant sous-traiter la réalisation de la pièce désirée, soit, suivant les coûts et les besoins, en ayant sa propre machine, à condition de la « faire tourner » en permanence, pour l'amortir, les premiers modèles aux U.S.A. étant facturées dans les 3000 $.
J'essaye de concevoir de nouveaux systèmes de production d'énergies renouvelables et ces machines seront certainement de grand secours, tant au niveau du prototypage que dans le cadre d'une production de petite ou moyenne série.
Je songe même aux possibilités offertes par les machines orienté métal pour la restauration de véhicules anciens, de moins en moins d'artisans sont dans la possibilité de « refaire » une pièce d'époque (mécanique). Un scan 3-D de l'objet à refaire détérioré, « réparé » par un logiciel de C.A.O., un bac de poudre métallique de l'alliage désiré et, hop, le lendemain, une pièce neuve à polir est là, quasi parfaite!
J'espère que ce billet vous inspirera sur les potentiels incroyables de ces appareils (dont les fondements ont plus de vingt ans).

Partager

1 commentaire

Kuhn Philippe
il y a 4 ans
Merci pour ce post très constructif !

0 vote
ca sert a rien, si tu veux de la deco petit-caca-3D, va a la decheterie muni d'un peu de peinture et de fil de fer, ca amusera les enfants sainement au lieu de perdre ton temps devant un PC avec 3dsMax ;)

Partager

0 vote
des neo-ménagers, c'est a dire des électroménager sans électricité qui utilisent la force humaine(pédales, roues etc) ou le vent, le soleil ...

Partager

1 commentaire

j'ai oublié un s ...


Informations complémentaires

Date de lancement 28 févr. 2013 18:45:01
Date de fin 15 mars 2013 18:35:00

Plugin pour votre site web

Vous pouvez intégrer ce widget dans votre site afin d'augmenter la fréquentation de ce brainstorming.